Gilets Jaunes : réintroduction du vocabulaire marxiste

Ap.D Connaissances

Depuis l’appel du 17 Novembre, les gilets jaunes font beaucoup parler d’eux sous forme «d’acte». En effet, la première semaine était vue comme un mouvement inintéressant, peu crédible, une violence symbolique de la part des bourgeois et des habitants des villes, on y voit une forme de fort cliché où ces personnes sont vues comme un stéréotype de la France des campagnes, de personnes pensant qu’à leur intérêt, sans penser à l’écologie. À partir de la deuxième semaine, un mouvement légitime, compréhensible et soutenu par plus de la moitié des français commence à écarter les clichés et à comprendre comment on a pu en arriver là et que le phénomène de la taxe sur le carburant était juste «la goutte d’eau qui a fait déborder le vase». Durant cette deuxième semaine, on a remarqué une radicalisation du mouvement et une forte volonté de changement où, à Paris, des violences ont…

Voir l’article original 1 077 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s