Gilets-jaunes: au-delà de la révolte, c’est de sécession qu’il faut parler! Par Jean-Yves Jézéquel. Prologue Gérard Brazon

Libre Expression

Les gilets jaunes sont l’expression d’une peuple qui durant quarante ans a été abusé par son personnel politique! Chaque élection fut un leurre! Chaque élection s’est traduit par un échange de bons procédés ou les acteurs politiques jouaient un rôle! Celui du pleureur, et celui de l’éplucheur d’oignons!
1543404003340_image1170999314.png
01-A Bêlé
Gérard Brazon

Des citoyennes et citoyens «lambda» ont été à l’origine du mouvement des «Gilets-jaunes» qui en l’espace d’un mois s’est internationalisé et même mondialisé, puisque désormais les «Gilets-jaunes» ont fait des émules en Belgique, en Hollande, en Allemagne, en Italie, en Bulgarie en Serbie et déjà dans plusieurs pays Africains comme le Burkina Faso…

Comme toujours, ce sont des personnes du peuple, de la base et non «d’en haut», non des élites, qui inspirent les Sécessions, les Séditions, les Insurrections, la Fronde, les émeutes, la Résistance et les Révolutions… En revanche, les guerres, les génocides, les massacres, sont l’apanage des États!

Voir l’article original 1 330 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s