#Israel #Togo Israéliens manifestent contre la corruption du procureur Avichai Mandelblit et Netanyahu

#Israel #Togo Israéliens manifestent contre la corruption du procureur Avichai Mandelblit et Netanyahu

Enquêtes de corruption sur Netanyahu : Manifestation devant le domicile du Procureur général

Les manifestants à Petah Tikva ont dénoncé les manoeuvres dilatoires présumées d’Avichai Mandelblit dans plusieurs affaires de corruption impliquant le Premier ministre

Des centaines de personnes manifestent à proximité de l'habitation du Procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva le 22 juillet 2017 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Des centaines de personnes manifestent à proximité de l’habitation du Procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva le 22 juillet 2017 (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Des centaines de personnes ont organisé une manifestation contre la corruption politique samedi soir dans la ville de Petah Tikva, dans le centre d’Israël, à proximité de l’habitation du Procureur général Avichai Mandelblit.

Les manifestants ont voulu dénoncer la gestion par Mandelblit d’un certain nombre d’affaires de corruption impliquant le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa famille ainsi que les manoeuvres dilatoires présumées du Procureur général.

Un petit nombre de contre-manifestants, des activistes du Likud, ont fait résonner le jingle du parti de Netanyahu et ont scandé des slogans en faveur du Premier ministre.

Une seconde contre-manifestation a eu lieu contre le mouvement de protestation de presque une semaine qui s’est organisé dans la ville à proximité du domicile de Mandelblit.

Netanyahu s’est trouvé impliqué dans un certain nombre de scandales de corruption cette année, certains le touchant directement ainsi que sa famille, d’autres touchant ses proches. Il a nié tout acte répréhensible.

Le procureur général Avichai Mandelblit à Jérusalem, le 13 juin 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’enquête surnommée l’Affaire 1000 par la police porte sur des cadeaux présumés illicites donnés au couple Netanyahu par des bienfaiteurs milliardaires, qui comprennent notamment l’équivalent de centaines de milliers de shekels de cigares et de champagne donnés par le producteur hollywoodien d’origine israélienne Arnon Milchan.

Netanyahu et son épouse ont démenti que les cadeaux constituaient un délit pénal, clamant que la valeur des objets était significativement inférieure à ce qui a été rapporté, et qu’il ne s’agissait que de « bagatelles » échangées entre amis proches. Milchan a maintenu qu’il n’attendait rien en retour des cadeaux.

Une autre enquête de corruption parallèle, surnommée Affaire 2000, se concentre sur un accord de compromis présumé qui aurait été débattu entre Netanyahu et le rédacteur de la publication et propriétaire de Yedioth Ahronoth Arnon « Noni » Mozes, dans lequel le Premier ministre aurait promis à Mozes qu’il travaillerait pour entraver la circulation du principal rival de Yedioth, le journal gratuit Israel Hayom, en échange d’une couverture plus favorable de la part de Yedioth. Aucun accord similaire n’a jamais été mis en oeuvre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant la réunion hebdomadaire du cabinet, dans ses bureaux, à Jérusalem, le 9 juillet 2017. (Crédit : Ohad Zweigenberg/Flash90)

Dans une affaire connue sous le nom d’Affaire 3000, les autorités enquêtent sur une affaire présumée de pots-de-vin et de corruption qui a impliqué des accords navals d’un montant de plusieurs milliards de shekels souscrits avec l’entreprise de construction navale ThyssenKrupp.

L’avocat personnel de Netanyahu, David Shimron, est soupçonné d’avoir poussé à la signature d’un contrat de défense d’une valeur de 6 milliards de shekels pour l’achat de sous-marins pour la Marine israélienne et d’autres vaisseaux pour protéger les champs gaziers maritimes naturels du pays, une initiative qui aurait pu lui rapporter une lourde commission. Le rôle tenu par Netanyahu dans la décision de ces achats – notamment l’insistance mise sur l’exemption pour Thyssenkrupp du processus habituel d’appel d’offres du ministère de la Défense – a fait naître l’inquiétude d’un conflit d’intérêt en faveur de Shimron.

Une partie de l’accord avancé par Shimron aurait également permis à ThyssenKrupp de construire un chantier naval lucratif en Israël où l’entreprise aurait maintenu les nouveaux vaisseaux. Deux autres suspects sont l’ancien vice-directeur du Conseil de la Sécurité nationale Avriel Bar-Yosef et l’agent israélien de ThyssenKrupp, Miki Ganor.

Netanyahu n’est pas suspect dans l’affaire mais il lui a été demandé de témoigner.

Mandelblit a ordonné à la police israélienne de se pencher officiellement sur l’histoire des sous-marins au mois de novembre 2016, après que des accusations ont émergé attestant que Netanyahu ait pu être influencé par Shimron pour acheter des navires.

L’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon a expliqué au début du mois que le Premier ministre ne pouvait pas ne pas avoir été impliqué.

De plus, dans une affaire parfois désignée sous le nom d’Affaire 4000, Shlomo Filber, directeur-général du ministère des Communications, fait actuellement l’objet d’une enquête concernant des délits boursiers relatifs à une fusion impliquant la compagnie nationale de téléphone Bezeq.

Le contrôleur israélien de l’Etat a émis un rapport au début du mois qui a accusé Netanyahu d’avoir échoué à dévoiler à l’origine ses liens de proximité avec le directeur de Bezeq Shaul Elovitz, faisant part de son inquiétude que le Premier ministre – qui, à l’époque, occupait le poste de ministre des Communications – et Filber aient pris des décisions au ministère en faveur de Bezeq.

 

Résultat de recherche d'images pour "israel manifestation Petah Tikva"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :