#Togo #Europe #Crise La #Diaspora togolaise en danger: 2 togolais déportés enchaînés

#Togo #Europe #Crise La #Diaspora togolaise en danger: 2 togolais déportés enchaînés

Deux nations européennes – la Suède et l’Espagne – ont au cours des petites heures de mardi 28 juin dernier, déporté deux Togolais dans des conditions inhumaines, les pieds et jambes enchaînés dans l’avion.

Considérés comme des brigands, ils ont été expulsés de l’Europe pour avoir commis des infractions pénales liées à l’immigration. Les deux hommes ont été embarqués dans l’avion de la compagnie Privilege Style qui a pour numéro d’enregistrement CE-IZO. L’avion a atterri à l’aéroport de Murtala Muhammad, à Lagos, au Nigéria.

Un fonctionnaire de cet aéroport qui a requis l’anonymat, a confié au quotidien nigérian « This Day » qu’au moment où les deux Togolais ont été pris à bord du vol, « ils étaient enchainés aux chevilles parce qu’ils étaient considérés comme des brigands et pourraient constituer une menace pour les passagers et les agents de police présents dans l’avion ».

« Je peux confirmer sans aucun doute et avec autorité que les deux hommes ont été enchaînés afin de les empêcher de résister à leur arrestation et à leur déportation, mais leurs chaînes ont été enlevés quelques heures durant le vol. », révèle-t-il.

Et de poursuivre : « Mis à part le fait qu’ils ne voulaient pas retourner dans leur pays, les déportés étaient très tristes en raison des mauvais traitements qu’ils ont subis aux mains des officiels. »

« L’un d’entre eux m’a confié que les fonctionnaires de l’immigration et de la police étaient si méchants et agressifs et leur ont infligé un mauvais traitement », a déclaré la même source au journal « This Day ».

Le porte-parole du Commandement de la police de l’aéroport de Lagos, Joseph Alabi, a confirmé la déportation des deux Togolais et 29 Nigérians. Parmi ces 29 nigérians, neuf ont été expulsés pour une grave affaire de trafic de drogue.

Alabi a déclaré qu’ils ont été reçus par des agents du Service d’immigration nigérian (NIS) et l’Agence nationale pour l’interdiction du trafic des personnes (NAPTIP).

D’après lui, quant aux neuf déportés accusés dans l’affaire de trafic de drogue, ils ont été remis à l’Agence nationale de répression des stupéfiants du Nigéria (NDLEA), tandis que deux autres personnes expulsées pour des infractions pénales ont été remises à la police.

Alabi a déclaré que les deux Togolais qui auraient commis des infractions liées à l’immigration ont autorisés à partir pour leurs destinations respectives.

DIASPORA TOGOLAISE ET AFRICAINE CONTINUEZ A DORMIR, LE SYSTEME VA S’OCCUPEZ DE VOUS;

VOUS NE SEREZ CHEZ VOUS NULLE PART: NI EN OCCIDENT EN EXIL, NI AU PAYS OU LA DICTATURE SEVIT !

ALORS REJOIGNEZ LA RESISTANCE ET ENSEMBLE CONSTRUISONS UN NID DOUILLET POUR LE RETOUR AU HOMELAND;.

#AshRevolution   TCHOBOE !

 

Résultat de recherche d'images pour "maman jai rate l avion"

 

 

Image associée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s