#Gabon #Togo #Afrique #Alerte Enlèvement de femmes nues pour crimes rituels #Satanisme

Alors que Bongo était il y a 3 jours au Togo, il aurait commandé à ses sbires un rituel satanique pour redonner de l’énergie au clan Gnassingbé !

Grand embouteillage aux charbonnages causé par deux voitures arrêtées qui avaient à leur bord des filles complètement nues visiblement kidnappées pour des sales besognes notamment les crimes rituels.
Les propriétaires se sont fait passés pour des éléments de la PJ, ils étaient tous armés jusqu’aux dents.

À défaut de construire le pays, ils pensent que ce sont les organes d’un être humain qui leur donneront un quelconque pouvoir.
Si c’était le cas cela se saurait depuis 2009.

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, foule, mariage et plein air

 

L’image contient peut-être : 1 personne, assis, voiture et plein air

SOS CRIMES RITUELS #Gabon

Lanasa Eml :

« Voilà, ce dimanche 16 Juillet au niveau du Charbonnage, des jeunes filles nues ont été kidnappées par des éléments se faisant passer pour la PJ et dont un a ouvert le feu pour tenter de disperser la foule en colère dont je salue le courage et la promptitude. 
C’est ce genre de chose que nous devons combattre peu import le prix car la sécurité est une affaire de tous : Aujourd hui ce sont ces filles, demain ce sera ma petite sœur, ma mère, ta cousine, ton fils, ta fille etc.
On ne doit plus se laisser faire ou pratiquer la politique de l’autruche, on a laissé notre énergie, notre bien être, notre temps et nos enfants dans ce système BONGO ASSASSIN qui pense que ce sont les crimes rituels qui viendront construire une école ou un dispensaire, cela doit-il encore continuer??
Partagez afin de mettre en garde vos proches et qu’on ne se laisse plus faire nulle part en Afrique !

 

QUAND LA PREFECTURE DE POLICE DE LIBREVILLE PRÉSENTE UN MENSONGE ÉHONTÉ À LA POPULATION.

Hier, à la suite de la diffusion dans les réseaux sociaux de l’incident des Charbonnages, la Prefecture de police de Libreville s’est fondue d’un communiqué laconique, dans lequel elle présentait l’incident du Charbonnages comme étant une histoire de couple, accusant même la pauvre dame de s’être déshabillée expressément hors du véhicule pour attirer l’attention sur elle.
Pour démentir avec véhémence les accusations mensongères de la Prefecture de police de Libreville, j’ai procédé à une capture d’écran comme vous pouvez le voir, on voit la dame dans le véhicule comme du gibier pieds et poings liés.
Autre surprise c’est la rapidité avec laquelle la Prefecture de police a bouclé l’enquête.

D’oú vient l’idée à un homme, de mettre sa femme les menottes aux poignets, de l’embarquer de force dans un véhicule et dans la tenue d’Adam et Eve pour lui faire rejoindre le domicile conjugal ?
Curieusement, notre Prefecture de police semble être apprécier cette situation au point d’en pondre un communiqué.

Franchement il y’a dans le cœur du gabonais en ce moment surtout une conscience dépourvu d’humanisme à un degré très effrayant…
Tous ces compatriotes qui défendent indéfendable… au point de valider un résultat d’enquête ultra rapide… mais dites moi une femme ou deux,.. toute nue bâillonnées et attachées des un véhicule tout à fait dispose à camoufler la réélire à bord… dite moi même si c’est un problème de couple, cette situation est elle normale?
Cette ou ces femmes méritent elles ce genre de traitement?
Ou sont les droits de l’homme?
Vous avez parlé de la décennie de la femme c’est ça ??
Cette femme à une famille être marié à un homme qu’elle ne veut certainement plus, la réduit au rang d’animal pour être prise de force, bâillonnée et attachée toute nue ou pas peu importe..
tout ça est normal pour vous?
Mais comme vous voulez contredire les gens sans émettre des réserves sur le caractère curieux de cette histoires, vous validez une enquête pondue par des policiers véreux sans scrupule et sans honneur qui escroquent des honnêtes gens sur les routes. Bref c’est révoltant tout ça franchement.

Donc au Gabon la police a le droit de venir te chercher et te déshabiller? C’est n’importe quoi.
Depuis quand la police intervient au Gabon sur divers faits, ils n’ont jamais subit les cries de la foule jusqu’à ce point pour un problème de couple, c’est du mensonge.

Des questions se posent quand même :
– Pourquoi la Prefecture de police de Libreville attend toujours que les citoyens mettent à nu une histoire pour toujours faire des sorties tonitruant ??

– À Mouila deux enfants sont toujours portés disparu pourquoi, la Prefecture de police n’éclaire pas les Gabonais sur cette sombre affaire, elle qui d’ordinaire boucle les enquêtes rapidement ???

Le documentaire de France a montré que les Bongo ont 18 % du pétrole Gabonais et que Omar Bongo à laissé 500 millions d’euros près de 300 milliards de nos francs à ses 54 héritiers pourquoi la Prefecture de police reste t-elle curieusement muette sur ces faits ???

Thibaut Adjatys

 

L’image contient peut-être : voiture et plein air

L’image contient peut-être : voiture

L’image contient peut-être : une personne ou plus

La peur de la CPI entraîne Guy Bertrand Mapangou, ministre d’ali Bongo chez le Feticheur… 😂… Ou vas tu koumba ?
C’est l’œil d’Omboué qui te poursuit…

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et chaussures

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s