#Togo Adolf Gnassingbé refuse passeport diplomatique à sa maîtresse Julie Essobileoue #Beguedou #coke

Julie Essobileoue Beguedou femme de ménage de la famille tchadienne gnassingbé dans la merde turque jusqu’au cou !

Pourquoi la reine des phosphates au Togo, la femme d’affaires Julie Essobileoue Béguédou , patronne de la firme Elisée Cotrane et proche du dictateur togolais Adolf Gnassingbé , n’a-t-elle pu obtenir un passeport diplomatique de son pays ? I.A.

 

 

LA SOCIETE ELISEE COTRANE Sa-U

Import et export

18, Rue Natchaba, Hadjranawoe, 01 BP 4142
Lomé – Togo
Tel :
(+228) 22 26 23 36

Date:

Mardi, 24 Février, 2015

Société:

LA SOCIETE “ELISEE COTRANE” S.A.U.

Détails Annonce:

ANNONCE LEGALE

Etude de Maître Méméssilé GNAZO, Notaire à Lomé, 39, Rue 187 TKT (Tokoin-Tamè)
BP : 30899 Lomé :Tél/Fax: 22-61-39-29 Portable: 90-05-69-09 LOME-TOGO

LA SOCIETE “ELISEE COTRANE” S.A.U.

Société Anonyme au capital social de 10.000.000 de FCFA à 250.000.000 de FCFA.

Siège social : Lomé (TOGO), 18, Rue NATCHABA, HEDJRANAWOE, 01B.P 4142 LOME,
Tél. 22 26 23 36 Lomé-Togo.

Suivant décision de l’associé unique de la société ELISEE COTRANE S.A.U. en date à Lomé du 15 Juin 2010 ; rapport du commissaire aux comptes sur l’augmentation de capital social en date à Lomé du 20 janvier 2015 dont les exemplaires originaux ont été déposés au rang des minutes de Maître Méméssilé GNAZO, Notaire à LOME, respectivement enregistrés à LOME (TOGO) Direction Générale des Impôts F°38 N°379 Vol 02/15 le 05 février 2015 ; F°44 N°459 Vol 02/15 le 10 février 2015 ; ladite société a procédé à une augmenté de capital social.

AUGMENTATION DE CAPITAL SOCIAL:

La société ELISEE COTRANE S.A.U a procédé à une augmentation de son capital social qui passe de dix millions (10.000.000) de francs CFA à deux cent cinquante millions (250.000.000) de francs CFA.

Deux (02) expéditions des actes susmentionnés ont été déposées au Greffe du Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé où l’inscription modificative a été effectuée 23/02/2015 sous le numéro TG-LOM 2015 M 180

Pour Insertion et Avis
Maître Méméssilé GNAZO, Notaire

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb

Image result for Julie Essobileoue Beguedou

 

Résultat de recherche d'images pour "elisée cotrane business"

Un reliquat de 800 millions de FCFA au cœur d’une polémique entre les ministères des Finances et de l’Agriculture. Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique sous la responsabilité du sulfureux Colonel Ouro-Koura Agadazi excelle plus dans la propagande, le zèle que dans des actions visant à accompagner efficacement les paysans. Les milliards injectés par les partenaires dans le secteur agricole à travers les différents projets aux dénominations pompeuses servent de folklore au sieur Agadazi, plus présent dans les médias à chaque JT de 20 h que dans les champs. Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, et Directeur général de l’ANSAT, l’homme a su habilement céder son second poste à son épouse qui dispose dans la capitale de plusieurs points de vente de céréales.

L’ANSAT qui devrait permettre aux populations vulnérables de s’approvisionner de céréales à moindre frais est beaucoup plus tournée vers les barons du régime que les pauvres hères qui se battent tous les jours pour joindre les deux bouts. A plusieurs reprises, des camions d’ANSAT ont été vus en train de ravitailler gratuitement les domiciles des pontes du régime. C’est donc à ce prix et bien d’autres raisons que celui qui est incapable de relever l’agriculture togolaise, en dépit des milliards mobilisés par les partenaires, tient encore son poste de ministre. Il n’est de secteur qui ait été aussi catastrophique que celui de l’agriculture, mais celui qui nourrit tout un réseau à travers de multiples intérêts dans le secteur tient encore le bon bout et peut y être pour longtemps encore.

La saison agricole 2016 se termine dans l’amertume disons clairement par un échec en ce qui concerne la politique de subvention de l’engrais aux paysans. 1 milliard de francs cfa c’est la bagatelle que le gouvernement a mis à disposition pour subventionner les prix des engrais afin que la catégorie de paysans dits vulnérables puisse avoir accès à temps. La répartition aux opérateurs économiques des magasins de la CAGIA qui devraient servir de pôles de ralliement avait fait l’objet de vives polémiques à l’époque. La presse en avait fait un large écho en dénonçant les combines du ministre de l’Agriculture avec l’insatiable Julie Beguedou.

Comme il fallait s’y attendre, les craintes de l’échec de cet projet de subvention se sont matérialisées à l’heure des résultats. Le milliard mis dans la cagnotte de la subvention aux paysans vulnérables a été confié aux deux sociétés de téléphonie mobile à raison de 500 millions pour Moov et le même montant pour Togocel. Les paysans qui se sont vu offrir des téléphones portables, devraient acheter dans ces différents crédits les engrais par Flooz ou Tmoney. Une fois l’opération validée, ces derniers doivent se rendent dans le magasin le plus proche pour récupérer leur stock d’engrais. A l’heure du bilan, on constate un échec total. Sur les 500 millions de Moov, à peine 99 millions ont été consommés par les paysans et un peu plus de 100 millions pour Togocel. Sur le milliard, il reste donc auprès des deux sociétés de téléphonie mobile près de 800 millions. L’échec cuisant de ce projet est la longue distance qui sépare les magasins de la CAGIA où sont entreposés les engrais des paysans.

Les 800 millions de la discorde

Pour la nouvelle saison agricole, le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique tient à renouveler l’opération en dépit du constat d’échec. Les magasins de la CAGIA où les paysans doivent aller se ravitailler sont exclusivement attribués à l’une des opérateurs économiques proches du ministre de tutelle, sans appel d’offres et ceci, au détriment des autres acteurs du secteur. Mais au ministère de l’Economie et des Finances, on n’est pas sur la même longueur d’onde. On ne veut pas renouveler le projet, mieux, on veut rapatrier au Trésor les 800 millions qui sont encore dans les coffres des deux sociétés de téléphonie mobile qui roulent dessus tranquillement.

Au ministère de l’Agriculture de même que les sociétés mobiles, on veut garder par tous les moyens les 800 millions et continuer par rouler dessus, au détriment des paysans. Journal L’Alternative

 

 

Sani Yaya l’une de ses femmes à plusieurs points de vente de céréales sur tout l’étendu du territoire. Son beau frère gère les riz du projet kR II des japonais. La boucle est bouclée. Il suffit de commander des emballages pour ensachés les riz donnés gratuitement par le Japon et le revendre. C’est çà la gestion de notre officier de bureau.
Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Amegavi dit :

    C’est la corruption qui détruit ce pays. Pire personne ne fait aucun contrôle et chacun peut détourner autant qu’il peut. Nous devons nous lever comme un seul homme pour rompre avec ce silence et cette léthargie. Notre pays doit être sauvé de n’importe quelle manière. Nous devons faire ce combat pour nos enfants

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s