#Togo #Scandale #Ecobank premier actionnaire #Qatar enquête INTERPOL finance #terrorisme

#Togo #Scandale #Ecobank premier actionnaire #Qatar enquête INTERPOL finance #terrorisme

 

La banque panafricaine dont le siège se trouve en dictature togolaise à Lomé dont le principal actionnaire est le Qatar fait l’objet depuis peu d’une enquête internationale dont INTERPOL, le Departement du Trésor américain…

Le pays de Gnassingbé est dans l’oeil du cyclone dans des dossiers très très lourds !…

Résultat de recherche d'images pour "ecobank actionnaire qatar"

Qatar Bank principal actionnaire d’ECOBANK

 

 

Lundi 5 juin 2017, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis ont annoncé la rupture immédiate de leurs relations diplomatiques avec le Qatar, tandis que la Force commune arabe engagée au Yémen a exclu le Qatar de ses rangs.

L’Arabie saoudite, le Bahreïn et les Émirats arabes unis ont interdit tout contact terrestre, maritime et aérien avec le Qatar, ce qui rend le hub aérien de Doha largement impraticable.

Les diplomates qataris ont 48 heures pour quitter ces quatre pays.

Il s’agit de la plus grave crise diplomatique dans le monde musulman depuis près de 40 ans.

Depuis le sommet arabo-islamo-états-unien de Riyad, les relations entre l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar n’ont cessé de se tendre.

L’Agence de presse qatarie avait publié une dépêche attribuant à l’émir Tamim des propos favorables à l’Iran et prétendant que sa propre famille, les Al-Thani, étaient des descendants d’Abdelwahhab, le fondateur du Wahhabisme. L’Arabie saoudite avait immédiatement réagi sur toutes ses chaînes de télévision jusqu’à ce que le Qatar déclare que le site internet de son agence avait été hacké et retire la dépêche. Assurant de sa bonne foi, le Qatar a sollicité l’aide du FBI états-unien pour faire toute la lumière sur cette affaire.

En réalité, cet épisode n’est que la partie visible de l’iceberg : le Qatar participe avec le Royaume-Uni à une tentative de redistribution des cartes au Moyen-Orient qui pourrait bouleverser toutes les alliances actuelles.

C’est ce qu’on appelle une montée en puissance ultra-rapide. Onze jours après avoir fait une entrée surprise au tour de table du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Inc (ETI), s’offrant alors 12,5 % acquis auprès du nigérian Amcon, Qatar National Bank (QNB) a remis le couvert en annonçant le 15 septembre l’acquisition de 11% supplémentaires, pour 283 millions de dollars.

En tout, QNB a ainsi investi environ 500 millions de dollars pour devenir le premier actionnaire du groupe, avec 23,5% des parts.

 

Dilution

Interrogé par le Financial Times, Albert Essien, directeur général d’ETI, a précisé que cette montée au capital était « très complémentaire de Nedbank. QNB est du Golfe. Nedbank est du Sud. Cela aidera notre institution à se développer plus vite. » La banque sud-africaine Nedbank a annoncé son intention de convertir d’ici à la fin de l’année une dette de 285 millions de dollars accordée à Ecobank fin 2011 dans le cadre de l’acquisition d’Oceanic Bank au Nigeria. Nedbank compte également acheter des titres pour hisser sa participation à hauteur de 20 %.

Selon le quotidien britannique, QNB prévoit que sa participation dans Ecobank soit réduite à 20%, une fois que Nedbank aura converti sa dette en actions.

En 2007, la montée très rapide de la banque d’affaires d’origine russe Renaissance Capital au tour de table d’ETI (Rencap avait détenu jusqu’à 24,9 % du capital) avait provoqué une levée de boucliers, poussant le groupe panafricain à mettre en place des mesures contre une prise de contrôle hostile. Limitant de fait à 25 % le niveau maximum auquel un actionnaire peut prétendre.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "ECOBANK Gnassingbe et qatar"

aaaaaaaaaaa

Ecobank siège à Lomé au Togo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s