#Togo #AshRevolution #Valls5milliards: #LeDrian sauve les fesses de #Valls ! #LesGazelles

#Togo #AshRevolution #Valls5milliards: #LeDrian sauve les fesses de #Valls ! #LesGazelles

 

Manuel Valls où la chute d’un clébard du « NOM » Nouvel Ordre Maçonnique (façon satanistes Rothschild and Co) vient de sauver ses fesses grâce à Le Drian « Le Messmer » Hollandais.

Les 7.5 Millions d’euros qu’il aurait touché au Togo des mains du dictateur togolais Adolf Gnassingbé pour financer sa campagne présidentielle avortée, devait servir à l’achat d’hélicos d’occasions Type « Gazelles » âgées de plus de 40 ans !

Aujourd’hui l’ex Ministre de la Défonce mafieuse vient de rendre le solde pour tout compte de l’arriviste has been qui faillit « Valser » en dehors des cordes de la vie publique.

Pourtant le coût d’un Hélico  SA 341/342 Gazelle d’occasion: 3.000.000 de USD

3 Millions x 4 = 12 Millions USD…

Que ceux qui savent compter et faire des rapprochements comptables le fassent !

 

Mais les dossiers de sa femme Gravoin quant à des commissions via le Congo et Gabon sont toujours dans les tuyaux de la Justice ou bien une loge mafieuse viendra appuyer avec le maillet sur le front d’un juge…

Nous allons nettoyer non seulement les écuries ou plutôt les chenils de la politique française mais aussi les Loges Maçonnique qui persistent à dévoyer le but originel de l’Humanisme selon les Volontés du Grand Architecte et de ses Envoyés: Les peuples Observateurs ».

 

Par Inspecteur Gadget.

 

 

Lomé devrait finaliser d’ici à la fin de l’année l’acquisition de cinq hélicoptères d’attaque de type Gazelle – de fabrication française. Le ministère français de la Défense a déjà donné son feu vert pour que les machines soient prélevées sur le stock de ses engins d’occasion et cédées à l’État togolais via une société française de services spécialisée dans l’armement.

L’image contient peut-être : 2 personnes

L’Indépendant Express : M. Henri Claude Kokouvi AMEGANVI, Bonjour. D’où sortez-vous cette information selon laquelle l’ancien Premier Ministre français Manuel Valls aurait encaissé la bagatelle somme de 5 milliards de F CFA du régime togolais lors de son séjour à Lomé ? Vous ne risquez pas une plainte en diffamation si vous maintenez cette campagne ?

Claude AMEGANVI : Plainte en diffamation ? Je la souhaite vivement ! Je m’étonne d’ailleurs qu’elle n’ait pas déjà été déposée. Et je constate qu’il n’y a pas eu de démenti depuis.

Quant à l’information elle-même, je dois vous rappeler comment nous l’avons fait connaître via notre « Appel au peuple togolais … en solidarité avec la grève des enseignants pour sauver l’Ecole togolaise » où nous disions ceci :

« C’est ainsi que des révélations de sources proches du régime, émanant de personnalités elles-mêmes écœurées par l’incroyable cynisme de Faure GNASSINGBE à l’endroit de son propre peuple, indiquent que, lors de son voyage officiel de fin 2016 au Togo, Manuel VALLS, alors qu’il était encore Chef du gouvernement français, aurait reçu un « cadeau » de 5 milliards de F CFA pour sa campagne en France en vue de l’élection présidentielle de 2017 dans laquelle il envisageait de s’engager. (…) »

Vous êtes journaliste ; vous savez donc qu’un journaliste ne doit pas dévoiler ses sources. Il en est de même en politique. Vous n’attendez tout de même pas que je révèle la source de notre information au risque de mettre en danger la vie de nos informateurs ! D’autant plus que tout le monde sait que ce que nous avons dit est vrai.

Et si vous, vous deviez en douter, je vous renvoie à cette information qui nous a appris que la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE), l’agence officielle de renseignement chargée, en France, de l’espionnage et du contre-espionnage de l’Etat, a diligenté une enquête au terme de laquelle elle confirme que M. Manuel VALLS a bien reçu les 5 milliards de F CFA de Faure GNASSINGBE. Elle précise même que c’est le sieur Pacôme Yawovi ADJOUROUVI, un Togolais d’origine béninoise, né le 14 mai 1963, maire-adjoint d’Evry (la ville dont M. VALLS était le maire) qui, ancien camarade de classe de Faure GNASSINGBE, aurait joué les entremetteurs entre ce dernier et son compère Manuel VALLS.

pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp

Avocat de profession, monsieur Pacôme Yawovi Adjourouvi est le premier adjoint au maire d’Évry (sud-est de Paris). Membre du cabinet de l’ex Premier ministre Valls

Image associée

Vous voyez donc que d’une simple dénonciation d’impunité économique et de cynisme que nous avons voulu faire, nous avons levé, bien malgré nous, un scandale d’Etat qui touche en plein cœur la France et est certainement appelé à avoir de retentissantes suites …

Pour conclure sur ce chapitre, non seulement nous sommes serein, nous allons même poursuivre la campagne contre ce vol odieux qui révulse l’opinion nationale et internationale.

Nous allons adresser une Lettre ouverte à M. VALLS lui demandant de restituer au peuple togolais le fruit de sa rapine et, s’il s’y refuse, nous comptons constituer un collège d’avocats pour le traîner devant les tribunaux.

Par ailleurs, je profite de votre interview pour m’étonner du silence des amis togolais de M. VALLS, membres comme lui de l’Internationale socialiste : je veux parler de l’ANC et de la CDPA. 5 milliards volés au malheureux peuple togolais, c’est énorme !, mais ils se taisent ! Prétendront-ils ignorer pourquoi, à quelques semaines de la Primaire socialiste, tremplin supposé pour son accession à la présidence française, M. VALLS était venu au Togo ? Non, je ne peux les croire si naïfs. Plus grave, nous sommes bien informés que, pendant que M. VALLS narguait les Togolais en ripaillant avec Faure EYADEMA-GNASSINGBE à la présidence de la République (les images ont fait le tour du monde), une partie de sa délégation ripaillait avec des membres de la direction de l’ANC à leur siège ! Nous pensons aussi qu’ont certainement joué dans cette affaire les liens entre franc-maçons existant entre M. VALLS (qui, publiquement, ne fait pas mystère de son appartenance) et certains responsables de l’ANC. Tout le monde sait ou devrait savoir que c’est à travers cette confrérie que l’impérialisme français tient ses valets africains et les attèle à préserver ses intérêts dans des pays considérés comme ses « chasses-gardées » ; confrérie dans laquelle il lie les personnalités politiques par une sévère loi du silence qui, passant avant les intérêts des peuples, continue à garantir l’impunité aux divers criminels économiques tant français qu’africains. Mais il est temps que cela cesse car trop, c’est trop !

Et vous pensez que c’est votre campagne qui a déplumé le candidat socialiste Valls aux primaires ? Mais la presse française n’en a pas son chou gras comme on pouvait s’y attendre…

Nous n’avons pas cette prétention !

M. VALLS a d’abord et avant tout été balayé pour sa personnalité et sa politique antisociale et autoritaire. Au gouvernement, il a dressé tout le monde contre lui, y compris certains de ses ministres, les « frondeurs », qui ont préféré démissionner que d’avoir à assumer la responsabilité de sa politique.

Je me félicite toutefois que notre révélation sur les 5 milliards volés à son profit ait contribué à éclairer une face cachée du personnage : celle du corrompu. Et je tiens tout particulièrement à saluer ici tous ces militants africains et français qui se sont saisis de notre campagne pour faire battre M. VALLS à la primaire socialiste. Notamment ce courageux couple de Congolais que les médias nous ont montré, sillonnant les rames du métro parisien pour appeler à voter contre M. VALLS.

Résultat de recherche d'images pour "Faure Gnassingbé et manuel valls gravoin au togo"

Résultat de recherche d'images pour "Faure Gnassingbé et manuel valls gravoin au togo"

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "Faure Gnassingbé et manuel valls gravoin au togo"

L’avocat pénaliste d’origine togolaise Pacôme Adjourouvi n’a pas attendu l’implosion de l’ancien premier ministre français Manuel Valls, dont il est proche, pour se reconvertir. Selon nos sources, cet ami d’enfance du président Faure Gnassingbé a été nommé, début mai, conseiller spécial du chef de l’Etat togolais avec rang de ministre. Il gérera notamment les affaires politiques au Palais de Lomé II.

Premier adjoint à la mairie d’Evry, fief de Manuel Valls en banlieue parisienne, Pacôme Adjourouvi est un fidèle soutien de ce dernier depuis les municipales de 2001 (LC N°739). Il l’a également soutenu lors de la campagne de la primaire socialiste de janvier dernier. Toutefois, depuis plusieurs mois, Pacôme Adjourouvi multipliait les allers-retours à Lomé où il a ouvert un second cabinet d’avocats en plus de celui qu’il possède déjà en France. Il apparaît dans le scandale de corruption où son patron Valls aurait touché environ 7,5 Millions d’euros (5 milliards de CFA) pour financer sa campagne présidentielle avortée…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s