#Togo #GLNT Ignace #Clomegah viré de Grande Loge Nationale avec Eric Duval dans ses bagages ?

Togo GLNT Ignace Clomegah viré  Grande Loge Nationale du Togo avec Eric Duval dans ses bagages ?

Ignace Clomegah le conseiller financier d’Adolf Gnassingbe, membre du Conseil d’Administration d’ECOBANK, trésorier de la Chambre de Commerce du Togo, Grand Prieur de l’Ordre de Malte de Boulogne et Sao Tomé e Principe a parrainé son Frère franco-chinois Eric Duval le Grand Marquis de la table carrée du faux Ordre de Malte et membre d’un réseau pédophiles international lié à la mafia ce sont fait virés de la Grande Loge Nationale Togolaise.

La crise qui secoue la GLNT (Grande Loge Nationale du Togo) n’est que le reflet du pourrissement de la société, de la crise des valeurs, du sabotage des fondamentaux de la République dont les auteurs sont les mêmes aussi bien dans la société temporelle que dans la société ésotérique. Sinon comment peut-on comprendre que depuis le 26 juillet 2016, le processus de désignation du candidat à la Grande Maitrise pour le mandat 2017-2020 s’est soldé par des trucages, des achats de voix et des votes litigieux, exactement comme on le constate à chaque élection présidentielle au Togo? De fil en aiguille, cette crise qui aurait trouvé une solution loin des regards indiscrets, s’est transportée sur la place publique.

La justice temporelle appelée au secours des « frères de lumières » ( sic) qui ne semblent plus interpréter de la même voix leurs propres textes, n’a eu d’autres solutions tranchées que d’annuler l’élection du nouveau Grand Maitre William Bolouvi et placer le temple de Djidjolé sous scellé. Cette crise ouverte entre les différents protagonistes sur fond de tribalisme ambiant aurait débouché sur une « Paix des braves » scellée le 8 mars dernier, à la suite d’une réunion du « Souverain Grand Comité », le Parlement de la GNLT à l’Hôtel Ibis.

En décryptant «La lettre du Continent» N°749 du 15 mars 2017, on se rend compte que cette fameuse paix des braves n’en était pas une. Lecture : « Togo : La paix des braves enfin signée au sein de la grande loge maçonnique. La crise ayant secoué durant plusieurs semaines la Grande loge nationale togolaise (GLNT) a connu son dénouement, le 8 mars, à l’issue de la réunion du « Souverain du Grand Comité », le parlement de la GLNT. Pour (comportements contraires à l’éthique maçonnique), Roggy Kossi Pass a été démis de sa charge de grand maître, qu’il assumait depuis 2011. Il lui est surtout reproché d’avoir voulu imposer en juillet 2016, sans tenir compte des us et coutumes de l’ordre, un de ses proches, William Bolouvi à la tête GLNT.Kossi Pass, qui a contesté son éviction, est remplacé par le grand maître honoraire, Joseph Kossi Kpelly. Ce dernier va diriger cette obédience jusqu’en mars 2018. Le nouveau maître s’est aussitôt choisi un adjoint Ayi Assizangbé Amavi, promu député-grand maître. Le Souverain grand comité en a également profité pour suspendre des proches de l’ancien grand maître, notamment Luc Defontien, responsable des affaires intérieures de la GNLT, pour avoir tenu des propos sectaires et tribaliste. Quant à l’ex-assistant grand maître Ignace Clomegah, Conseiller du président Faure Gnassingbé, il se voit désormais interdit de fréquenter toutes les loges, conseils ou assemblées dépendent de la GLNT ».

 

aaa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s