#Togo #Gabon Marie-Christine Saragosse patronne #RFI proche de #Hollande #censure Robert #Bourgi au sujet du Togo

Togo Marie-Christine Saragosse patronne RFI proche de François Hollande censure Robert Bourgi au sujet du Togo

Albert Bourgi a même révelé que la directrice de Rfi Marie-Christine Saragosse lui a interdit de parler du Togo.

Colloque CAP 2015

Interview / Mme Marie Christine Saragosse PDG du Groupe France médias Monde (FMM), « RFI et France 24 ne sont pas la voix de la France »

RFI est la voix de la mafia française installée au sein de l' »Etat Profond » de la France.

 

sans-titre

 

Marie-Christine Saragosse, née le 24 mars 1960 à Philippeville (actuellement Skikda) en Algérie, est une dirigeante audiovisuelle et haut fonctionnaire française. Depuis 2012, elle est nommé PDG de France Médias Monde (FMM), anciennement Audiovisuel extérieur de la France (AEF).

Origines et formation

Née dans une famille pied-noir d’Algérie où un grand-père piémontais avait quitté l’Italie sous Mussolini[1], Marie-Christine Saragosse arrive à Nice à l’âge de 4 ans. Son père est professeur de gymnastique et sa mère, institutrice ; ils sont tous les deux de gauche[2]. Elle effectue sa scolarité secondaire au lycée Carnot de Cannes et obtient son bac en 1978.

Marie-Christine Saragosse poursuit ses études à Sciences Po Paris (diplôme en 1981) et obtient un DEA d’économie à l’EHESS en 1983 avant de faire l’ENA (1985-1987)[3],[4]. Étudiante, elle s’inscrit six mois au Parti socialiste, tendance rocardienne[2].

Carrière

Dès sa sortie de l’ENA, Marie-Christine Saragosse travaille dans le secteur public audiovisuel, notamment au service juridique et technique de l’information puis comme directrice de la gestion de RFI, et au cabinet de la ministre déléguée à la Francophonie Catherine Tasca, où elle est chargée de l’action audiovisuelle extérieure de la France[5]. De 1993 à 1997, elle est sous-directrice des opérateurs audiovisuels et de la presse puis directrice-adjointe à la direction de l’action audiovisuelle extérieure du ministère des Affaires étrangères[6].

En 1997, à l’initiative de Patrick Imhaus[5], elle devient directrice générale adjointe, puis directrice générale et vice-présidente de la chaîne de télévision francophone TV5[7],[8], fonction dont elle démissionne en 2005[4], en désaccord avec la politique et le mode de gouvernance de Jean-Jacques Aillagon[9].

De 2006 à 2008, elle dirige la coopération culturelle et linguistique au sein de la direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques du ministère des Affaires étrangères[6].

En 2008, elle est rappelée à la direction générale de TV5 Monde par les partenaires francophones et le pôle audiovisuel extérieur français [3].

Présidence à France Média Monde

Mandat 2012-2017

Le 6 septembre 2012, le Conseil supérieur de l’audiovisuel propose sa nomination comme présidente de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF) pour succéder à Alain de Pouzilhac[10],[11]. François Hollande valide ce choix le 11 septembre 2012[12] et la nomination est publiée au journal officiel le 7 octobre 2012[13],[4]. En juillet 2013, à l’initiative de sa présidente l’AEF prend le nom de France Médias Monde (FMM), ses entités constitutives recevant une lisibilité autonome confortée.

Son mandat arrive à échéance en octobre 2017

Candidate à France Télévision

En mi-mandat (mars 2015), elle se déclare candidate à la présidence de France Télévisions et compte tenu de son parcours professionnel et du fait qu’elle soit une femme[33], de gauche et soutenue par le président de la République François Hollande[34], elle fait figure de favorite[35]. Une candidature écartée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel dès le premier tour de scrutin dans la liste des candidats à auditionner[36]. Comme elle l’avait précédemment fait le 26 mars 2015 via un courriel adressé à ses salariés dans lequel elle leur annonçait sa décision de quitter la présidence de France Médias Monde si elle était nommée à la présidence de France Télévisions[37], elle renouvelle son attachement et son engagement au service de France Médias Monde dans un second message envoyé aux salariés le 16 avril 2015 au lendemain de son éviction à la présidence de France Télévisions[38]. Après l’annonce officielle de sa candidature, les syndicats FO, CFTC et SNJ s’étaient exprimés par communiqués pour commenter son bilan chez France Médias Monde semant le doute quant à la pertinence de sa candidature à la tête de France Télévisions[39],[40].

En avril 2015, le CSA nommera Delphine Ernotte PDG de France Télévisions.[41]

 

sans-titre

Candidate pour un deuxième mandat à FMM (France Média Monde)

Dans un courrier interne adressé à ses salariés, elle se porte candidate pour un deuxième mandat en déclarant “ (…) Je me dis que les choix stratégiques effectués jusqu’ici et la méthode participative et collective qui est la mienne permettent à nos médias de donner leur pleine puissance (…) ». 34

La présidente de France Médias Monde met en avant « une gestion rigoureuse » et les audiences croissantes de France 24 et RFI.

Cette nomination au sein de FMM sera inédite selon l’application de la réforme de l’audiovisuel public (loi du 15 novembre 2013). Par conséquent, le CSA aura pouvoir de nomination pour le prochain mandat qui doit faire l’objet d’une décision motivée du Conseil se fondant sur des critères de compétence et d’expérience et le projet stratégique des candidats.

Ce nouveau mode de nomination souhaité par François Hollande et annoncé pendant sa campagne présidentielle, vise à garantir une indépendance du secteur audiovisuel inhérent à une démocratie moderne[42] et éviter ainsi des suspicions de soumission au pouvoir exécutif. Cependant, ce mode de nomination est vivement critiqué selon le sénateur PRG Jacques Mézard, rapporteur de la commission d’enquête du Sénat sur les autorités administratives indépendantes.[43] De même, le manque de transparence et la proximité des membres du CSA issu du même secteur biaise le choix définitif selon Franck Riester, député Les Républicains de Seine-et-Marne, « Le régulateur d’un secteur ne peut pas être celui qui en nomme les responsables. »[44]

Le pouvoir de nomination par le CSA devrait intervenir le 4 juillet 2017 mais pouvant être modifié du fait de l’élection présidentielle. En effet, plusieurs candidats dont Emmanuel Macron préconisent une désignation via le conseil d’administration : « (…) Leurs conseils d’administration seront plus indépendants et plus ouverts dans leur composition. Ils seront chargés de désigner les dirigeants, après appel public à candidatures (…) », (numéro 7 du volet Culture).

 

Togo France Justice Bananière Ingrid Awadé menace physique sur Comte Mathieu Nalecz-Cichocki

Des échanges qui se seraient déroulés entre un journaliste ou plutôt un technicien de son à RFI, un certain Francisco Ovidio de Souza et Ingrid Awadé au sujet des incendies et du Chef de la Résistance togolaise Comte Mathieu Nalecz-Cichocki en 2013. Cela fait plus de 4 ans que la Justice bananière française comme sa soeur jumelle togolaise ne sait toujours pas auto-saisie ni sous Taubira, ni sous Urvoas !

29/11/2013 10H47 Ingrid Awadé: « Je vous remercie. Avez-vous des informations au sujet de ce cichoki ? En tant que journaliste, ce que je vais vous dire ici c’est du ON : Je ne suis impliquée ni de près ni de loin avec les incendies des marchés de Kara et de Lomé, il faut chercher du côté de certains responsables des Forces Armées Togolaise. »

La réponse fut celle-ci. 29/11/2013 21H06 : Francisco Ovidio de Souza : « Je suis de tout cœur avec vous et votre analyse est exacte, ils espéraient à la suite un soulèvement populaire qui n’a pas pris, nous allons contrer ceux-là qui se permettent d’affirmer n’importe quoi. Concernant ce mr, nous recherchons sa domiciliation vous savez, soyez en sur le soutien de bon nombre de togolais, du courage ».

 

 

Ingrid Awade, la muse de Faure et Francisco Ovidio De Souza, le technicien lèche-cul de RFI | Infog : 27avril.com / LinkedIn

Ingrid Awade, la muse d’Adolf et Francisco Ovidio De Souza, le technicien lèche-cul de RFI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s