#Togo #AshRevolution Les Tems disent non à l’imposition d’un Chef Kabyè

 

Togo/Politisation de la chefferie traditionnelle : Les Tems disent non à l’imposition d’un Chef Kabyè sur leur territoire. La proposition rotative du trône du ministre Payadowa Boukpessi rejetée. Tension en perspective ce matin à LAMA TESSI.

12 Avril 2017 : « Respectez les US et Coutumes du peuple TEM en matière de chefferie. A localité TEM, Chef traditionnelle TEM », c’est le message la délégation des Tems venue de la région Centrale a apporté hier au ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, Payadowa Boukpéssi à son Cabinet suite à sa demande de rencontrer les douze(12) Chefs traditionnels des Cantons de ces localités.
En effet, après l’échec de la cérémonie d’intrônisation le samedi dernier et le lundi 11 avril 2017 du nouveau Chef Canton de LAMA TESSI que les TEMS de ladite localité contestent pour son appartenance ethnique « Kabyè » au trône de leur chefferie traditionnelle, le ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales a convoqué les douze (12) Chefs Cantons TEMS de la Pr2fecture de Tchaoudjoà son Cabinet hier mardi 11 avril 2017 dans l’après midi dans le but de trouver une solution à la crise née de la désignation du Chef Kabyè contesté dans le but d’échanger sur la question de KPARIO appelée encore LAMA TESSI dont le Chef est vomi malgré le soutien des pouvoirs publics.
Au cours de cette rencontre à laquelle ont pris part également le Chef Supérieur de la ville de Sokodé, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le Colonel Ouro-Koura Agadazi, le Général Séyi Mêmêne et l’ancien ministre Foli-BaziKatari , soutenus dehors dans l’enceinte du ministère par une foule des TEMS , le ministre Payadowa Boukpessi a tenté selon des sources de convaincre la délégation. On signale que le débat entre les deux parties a été très vif. Devant la résistance et le refus de cette dernière de voir imposé aux TEMS sur leur territoire un allogène au détriment des autochtones, le ministre de l’Administration Territoriale a mené de ne plus revenir en arrière une fois que le décret est pris pour reconnaitre « leur homme contesté ». La délégation TEM, elle non plus n’attend accepter un allogène imposé à leur communauté.
Au finish, le ministre Payadowa Boukpessi a proposé la délégation une rotation au trône de la chefferie dans cette localité. Ce que la délégation a systématiquement refusé et a montré au ministre Boukpessi sa détermination à ne pas accepter cette bassesse qui ne respecte en rien les US et Coutumes et pays TEM comme ailleurs. La rencontre d’échange a pris fin en queue de poisson. On apprend selon des sources qu’un Kotokoli membre de la délégation a laissé entendre que : « Même le dernier né des TEMS Kotokoli n’admettra pas qu’un Chef Kabyè lui soit imposé en territoire TEM. Les Kotokolis n’ont rien contre les Kabyès. Nous sommes tous des Togolais, il faut que le gouvernement essaye d’écarter le jeu politique de la désignation de Chef en pays TEM », a déclaré le proche de la délégation qui a parcouru de centaines de kilomètres pour arriver à Lomé.
La tension est toujours perceptible à l’heure actuelle à LAMA TESSI où le pouvoir cherche à imposer vaille que vaille le Chef Kabyè contesté par cette communauté.
Signalons que la politisation de la chefferie traditionnelle au Togo est entrée dans l’habitude du pouvoir cinquantenaire du père au fils des Gnassingbé depuis des décennies. Cette fois-ci, la communauté TEM est décidée à y mettre fin. Le ministre Boukpessi est confronté à un dilemme.
A suivre !

Justin ANANI

 

ttttttttt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s