#Valls rallie #Macron:Pourquoi je porte plainte contre le #PS pour abus confiance #Togo

Valls rallie Macron : pourquoi je porte plainte contre le PS pour abus de confiance

Avatar de Sylvie Lyons-Noguier

Par 
Militante PS

LE PLUS. Sylvie Lyons-Noguier milite au PS depuis 2007. Après le ralliement de Manuel Valls au camp d’Emmanuel Macron dans le cadre de la présidentielle, elle a décidé de porter plainte contre le Parti socialiste pour abus de confiance. Elle reproche aux responsables politiques du parti de privilégier un statu quo, à l’encontre de la volonté des militants. Témoignage.

Manuel Valls lors de son déplacement à Strasbourg le 22 décembre 2016. (P. HERTZOG/AFP)

 

Au vu du résultat de la primaire de la gauche, je ne m’attendais pas à ce que Manuel Valls se rallie à Emmanuel Macron. Ce faisant, je pensais en tout cas qu’il aurait l’honnêteté de quitter le PS, ce qu’il n’a pas fait. Soutenir Macron en faisant mine de découvrir le programme politique de Benoît Hamon a quelque chose d’indécent.

 

Une plainte pour abus de confiance

 

Je suis militante PS et c’est en cette qualité que j’ai porté plainte contre le parti pour abus de confiance. J’estime que c’est le seul moyen qu’il me reste pour rappeler à nos responsables les règles qui s’imposent à tous.

 

Si Manuel Valls ne respecte pas la promesse qu’il a faite de soutenir le vainqueur de la primaire, je veux récupérer mon argent. Je ne veux pas que mes deux euros servent à des gens qui ne respectent pas la parole qu’ils donnent.

 

Je me suis engagée au PS après l’élection présidentielle de 2007. Simple sympathisante, j’avais été assez perturbée par le fait que Ségolène Royal n’ait pas été soutenue au sein de son propre camp. Encore plus par le fait que son opposant de l’époque était Nicolas Sarkozy, et qu’elle ait été obligée de sortir du parti pour trouver davantage de soutiens. C’est pour ça que j’ai décidé de m’investir à l’époque et donc de m’encarter.

 

De la colère

 

Spontanément, après la déclaration de Manuel Valls, je me suis sentie très en colère. Je ne savais pas vers quoi ou vers qui me retourner. Par le passé, j’ai déjà saisi les instances du parti, si des sanctions ont été prises, elles l’ont été quand il n’y avait plus à craindre de contrarier Jean-Noël Guérini. Il existe une forme d’inertie, une espèce de jeu entre les responsables, qui consiste à élaborer des stratégies qui n’ont aucun sens.

 

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

J’ai déposé plainte pour ABUS DE CONFIANCE !!@manuelvalls démissionnez !

Et que le @partisocialiste cesse d’hésiter !!

 

Depuis plusieurs mois, Jean-Christophe Cambadélis menace les socialistes qui soutiennent Macron de sanction. Le problème, c’est qu’on est en mars et qu’on n’en a toujours pas vu la couleur. Il a beau répéter qu’il n’hésitera pas, il ne se passe rien. Preuve que ce flou artistique est là pour préserver les intérêts d’un autre candidat que celui du Parti socialiste et c’est un comble.

 

Il ne faut pas oublier que depuis qu’il n’est plus Premier ministre, Manuel Valls est un militant socialiste comme les autres. Il est soumis à l’autorité du premier secrétaire. Ce que je demande aujourd’hui, c’est une clarification explicite de la situation de la part de nos responsables politiques, suivie d’actes concrets. Que chacun assume ses positions prises en public.

 

Le PS n’est pas mourant, loin de là

 

Je veux que ceux qui sont nos responsables politiques fassent le job pour lesquels les militants cotisent et les soutiennent. Ou alors je veux que l’on me rende les deux euros que j’ai dépensés pour la primaire. Je refuse que des élus du PS aillent soutenir Macron pour ensuite revenir se réfugier dans le confort du PS quand l’élection sera terminée.

 

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que l’état du Parti socialiste, que d’aucuns qualifient d’ « agonisant » ou de « mourant », n’est pas assimilable aux petits jeux que se livrent nos chefs de file solfériniens. À l’intérieur du PS, il y a une vraie richesse militante, des gens qui discutent, qui débattent, qui n’ont rien à voir certains cadres et qui croient en des valeurs communes.

 

À ce titre, comment croire que le statu quo puisse encore être une option, quand déjà en décembre 2015, Manuel Valls appelait à voter pour Christian Estrosi lors des régionales en PACA ? À l’époque, on était nombreux à tracter, faire les boîtes aux lettres après nos journées de boulot. On était nombreux à y croire, sapés dans notre élan parce qu’il fallait endiguer la monter du FN, tant pis si nos valeurs devaient y passer.

 

Je ne fais aucunement le jeu du FN

 

Avec cette plainte contre mon parti, certains me disent que je fais le jeu du FN. Je trouve cela irrecevable. Je ne fais le jeu de rien du tout, je suis simplement fidèle à l’idée que les militants socialistes se font de leur parti. Un parti qui est capable d’inspirer la démocratie (on l’a vu avec le concept de primaire que la droite a repris) et capable de créer une dynamique derrière un candidat : Benoît Hamon a été désigné avec plus de 58% des voix ! On ne peut pas balayer cela d’un revers de main.

 

Personnellement, je pense que rien n’est joué pour cette élection et que Benoît Hamon a toutes chances, justement à cause de ce manque de clarification et de ce besoin de transparence ont à l’égard des candidats.

 

Sur le plan juridique, je n’attends rien de cette plainte, je veux simplement essayer de susciter une prise de conscience à la tête du Parti socialiste. Comme les nombreux sympathisants et militants qui m’écrivent aujourd’hui, je me sens abusée. Manuel Valls aurait dû soutenir Benoît Hamon. S’y refusant, il doit en assumer les conséquences.

 

 

 

Propos recueillis par Henri Rouillier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s