#Israel #Togo #Corruption #Netanyahu interrogé pour la 4ème fois avec son ami Arnon #Milchan

Arnon Milchan a été interrogé par la police israélienne et aurait apporté de nouveaux éléments

Lundi soir, le Premier ministre a été interrogé pendant près de 4 heures au sujet des cigares et des champagnes que Milchan aurait offert à Netanyahu et à sa femme Sara.

Le producteur a été interrogé en Israël, mais la police s’est apparemment déplacée aux États-Unis pour parler une fois de plus à Milchan à son domicile de Los Angeles.

Les médias israéliens ont indiqué que le témoignage de Milchan aurait « surpris » Netanyahu durant son quatrième interrogatoire hier.

La police a interrogé lundi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans le cadre d’une affaire de corruption qui conduit ses adversaires politiques à envisager désormais un avenir « post-Bibi ».

Deux enquêteurs de la police se sont présentés à la résidence du Premier ministre, à Jérusalem, afin de l’interroger pour la quatrième fois dans le cadre d’une affaire de corruption.

Un porte-parole de la police a déclaré qu’un communiqué serait rendu public lorsque l’interrogatoire aurait pris fin.

« Nous allons en finir prochainement, nous en sommes au dernier stade », avait dit un peu plus tôt à la presse le chef de la police, Roni Elsheich. Lorsque l’enquête sera bouclée, la police décidera soit de classer l’affaire soit de recommander une inculpation.

Visé par deux enquêtes

Netanyahu, qui est âgé de 67 ans, est soupçonné dans le cadre de deux affaires, l’une portant sur des cadeaux qu’il aurait acceptés d’hommes d’affaires et l’autre sur des conversations qu’il aurait eues avec un patron de presse israélien, Noni Mozes, sur l’idée de limiter la concurrence dans le secteur des médias en échange d’une couverture plus favorable de l’action du Premier ministre.

Benjamin Netanyahu a été enregistré à son insu en train de négocier avec cet homme, qui est l’un de ses ennemis jurés et possède le quotidien Yedioth Ahronoth. Selon la deuxième chaîne de télévision israélienne, Benjamin Netanyahu a offert de limiter le tirage d’Israel Hayom, un quotidien gratuit favorable au gouvernement et publié par le milliardaire américain Sheldon Adelson, un donateur du Parti républicain, en échange d’une couverture plus favorable par le Yedioth Ahronoth.

Selon le quotidien Haaretz, cette conversation a eu lieu il y a déjà plusieurs mois.

Benjamin Netanyahu, qui est au pouvoir depuis 2009, n’a pas été inculpé pour le moment. Alors que les rumeurs vont bon train, la classe politique a entrepris des manoeuvres en coulisse, estimant que des élections législatives auront probablement lieu si le Premier ministre vient à être inculpé.

Des voyages pour éviter les interrogatoires ?

Ces dernières semaines, il s’est rendu en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis ainsi qu’en Australie. D’autres voyages sont prévus en Russie, en Chine et en Inde. Pour ses détracteurs, ces visites à l’étranger seraient un moyen d’échapper aux interrogatoires, mais pour d’autres, ils confortent sa stature d’homme d’Etat.

Un commentateur politique a établi une comparaison avec Richard Nixon, qui, durant les deux mois précédant sa démission de la présidence américaine, en 1974, s’était rendu en visite en Autriche, en Egypte, en Arabie saoudite, en Syrie, en Israël, en Jordanie, en Belgique et en Russie.

Avi Dichter n’est pas seul à briguer la tête du Likoud. Les rivaux de Netanyahu avancent les noms du ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan, de la ministre de la Culture Miri Regev et du ministre des Transports Yisrael Katz. Quant à Naftali Bennett, du parti d’extrême droite Foyer juif, il pourrait rejoindre le Likoud pour tenter d’en prendre la tête.

Résultat de recherche d'images pour "netanyahu interrogé lundi"

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s