#France #Afrique Qui chuchote l’Afrique aux candidats à la #présidentielle ?

 

Qui chuchote l’Afrique aux candidats à la présidentielle ?

A l’approche du scrutin de mai, les candidats structurent leurs équipes chargées de l’Afrique en vue d’étoffer leurs influences sur ce continent. Revue des troupes.

Candidat de Les Républicains (LR), François Fillon a connu un regain d’intérêt pour l’Afrique, renforcé par une équipe à pied d’œuvre pour lui ouvrir les portes du continent (LC N°744).

Initialement « Monsieur Afrique » d’Alain Juppé, le camerounais Pierre de Gaétan Njikam Mouliom n’a pas hésité une seconde à rejoindre le staff dédié au continent de François Fillon, complété par Charles Millon, ex-ministre de la défense de Jacques Chirac, et par le communicant Marc Bousquet, patron de l’agence Médiatique (LC N°746), et surtout par l’ancien ministre de la coopération (1994-1995), Bernard Debré. Ce quartet prépare un second voyage du candidat LR en Afrique, après un déplacement au Mali en décembre 2016 (LC N°743). Soutien de François Fillon, la secrétaire nationale de LR chargée de la coopération et du développement international, Coumba Dioukhané, apporte sa pierre à l’édifice. Maire-adjoint à Evreux, dans le nord-ouest de la France, elle a été sollicitée pour travailler sur les nouvelles modalités de la coopération internationale de l’Hexagone, dont une grande part est dédiée au continent. Elle s’appuie sur des personnalités de la diaspora africaine (chefs d’entreprise, responsables d’ONG, universitaires, etc.) pour rédiger un rapport qu’elle remettra fin mars. Coumba Dioukhané a, par ailleurs, cofondé avec l’ex-secrétaire d’Etat à la coopération et à la francophonie, Alain Joyandet, un think-tank appelé à réfléchir sur la future politique africaine de la France.

Tous au Mali ! Aux côtés du vice-président du Front national (FN), Louis Aliot, l’avocat Marcel Ceccaldi fait, lui, remonter des notes sur l’Afrique à la présidente de ce parti, Marine Le Pen. Louis Aliot est « réseauté » au Congo-B via son vieil ami, l’opposant Guy Brice Parfait Kolelas. (LC N°718). La candidate du FN se rendra prochainement au Mali afin de s’entretenir avec la force Barkhane .

Un déplacement dans ce même pays est en réflexion chez Emmanuel Macron, président du mouvement En Marche !, dont l’équipe, chapeautée par son conseiller diplomatique Aurélien Lechevallier, planche aussi sur une visite au Sénégal (LC N°747).
Le Mali et le Sénégal sont également dans les tuyaux chez le candidat du Parti socialiste, Benoît Hamon . A la manœuvre, l’ex-député de la 9e circonscription des Français de l’étranger, Pouria Amirshahi, en charge de la coopération internationale au sein de l’équipe de campagne. Ce dernier travaille en duo avec Arnaud Montebourg, responsable des relations internationales.
L.C.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s