#Togo #CIV La #GLCI s’inquiète de la #crise au sein des frères de lumière de #GLNT

Plus rien ne va à la Grande loge nationale togolaise (GLNT). L’élection très contestée de William Bolouvi le beau frère du timonier togolais Gnassingbé paralyse toutes les activités au sein de cette obédience, membre de l’Association des loges maçonniques d’Afrique (GLCI). Cette dernière s’en inquiète.

Bien qu’élu, la cérémonie d’intronisation de William Boulovi risque de ne pas avoir lieu le 11 mars prochain comme prévu.

Son élection continue d’être contestée par des membres de la Loge. Ses détracteurs ont saisi la Cour d’appel de Lomé qui confirme le caractère irrégulier du vote.

Selon la Lettre du Continent N° 746 du 1er février 2017, « Le 16 janvier, trois dignitaires de la GLNT-Gabriel Batawila, Koami Agbobli et Pablo Mafele- ont introduit une nouvelle requête auprès de la Cour d’appel. Cette juridiction vient de demander la pose, avant le 11 mars, de scellés sur l’immeuble abritant le temple de la GLNT à Djidjolé, dans le nord-ouest de Lomé ».

Preuve que les frères de lumière n’arrivent pas s’entendre sur l’essentiel et leur organisation risque d’en pâtir. Ce qui préoccupe l’Association des loges maçonniques d’Afrique.

william-bolouvi-glnt

William Bolouvi le beau frère du timonier togolais Gnassingbé

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s